01-2015
12

Semis de tomates : plan d’action

Publié par Thierry, Catégorie : Méthodes et conseils, Semer, Tomate

La tomate est certainement mon légume préféré au potager pour plusieurs raisons. Tout d’abord la tomate est un excellent légume ou plutôt devrais-je dire un fruit car c’est botaniquement parlant un fruit qu’on utilise en tant que légume alors je continuerai à l’appeler un légume pour ne pas embrouiller les choses. Seconde raison, le semis de tomates est très faciles à faire. Les graines se conservent facilement trois ans et ont un très haut pouvoir germinatif. Généralement 95 % des graines semées germent. Enfin les pieds de tomate sont très productifs, ils poussent très bien dans les région tempérées et sont faciles à entretenir.

En janvier ou février, définissez vos besoins

graines-tomates-essuietout-small

Quoi et combien ?

Où allez-vous mettre vos tomates ? Sachant qu’il faudra les espacer de 50cm, mesurez l’endroit prévu pour savoir combien vous pourrez en planter. Si vous les plantez en rang, prévoyez qu’il faudra passer d’un côté ou de l’autre, ou entre les rangs pour l’entretien et la récolte. Je prévois environ 1m entre les rangs. A partir de là vous aurez une idée du nombre de pieds que vous pouvez planter.

Quelle variété ? Leur nombre est incalculable, fiez vous d’abord à vos envies et vos préférences. Personnellement j’adore la Beef Steack de Biau Germe … ne soyez pas trop gourmand (juste pour cette fois ;) ) et restez raisonnable sur le nombre de variété. Si vous ne les avez pas déjà, procurez-vous alors les graines nécessaires à vos semis et gardez à l’esprit que ce qui n’est pas semé peut être échangé avec des voisins ou conservé pour l’année suivante.

Pour vous aider à choisir vos plants, vous avez le choix de discuter avec vos amis, de demander conseil à un producteur, de fureter sur Internet. D’ailleurs, le lycée agricole de Blois publie une étude comparative de 25 variétés, qui s’est déroulée sur 2 années consécutives. Le pdf contient des fiches sur chaque variété étudiée, des conseils de plantation, des recettes, bref, de quoi élargir vos connaissances… il est téléchargeable sur mon-guide-tomates.fr

Le matériel

1) Le terreau : j’utilise du terreau spécial semis car il est très fin et contient tout ce qu’il faut pour bien nourrir la plante. Mais une graine poussera dans un peu toute sorte de terreau alors si vous ne voulez pas investir dans un terreau spécial, prenez un terreau potager tout simple, ça marchera aussi, évitez simplement ceux qui ont des gros morceaux et des grosses fibres, ça compliquera la suite.

2) Le contenant : j’utilise des grosses coupelles en plastique qu’on met habituellement sous les pots de fleur. Utilisez ce que vous avez pu récupérer chez vous, du moment qu’on peut y tasser 3 cm de terreau. Le tout c’est qu’il ne soit pas percé au fond. On peut prendre une barquette de crème dessert, une boite de margarine, de crème glacée, de taboulet … le choix est vaste. Si possible, prévoyez de quoi couvrir ce contenant : son propre couvercle, une plaque de plexiglas, un film  plastique, un papier journal (au pire). L’idée est de créer un effet de serre en conservant la chaleur et l’humidité ambiante, ce qui devrait faciliter la levée et éviter les arrosages trop fréquents.

3) Un petit arrosoir pour faire la pluie : il faut quelque chose de très fin qui mouillera sans perturber le semis. Personnellement j’utilise un bouteille d’eau spécialement transformée en arrosoir.

4) En option : des gants en latex, si vous ne voulez pas vous salir les mains, certains terreaux un peu humides noircissent bien tout ce qu’ils touchent. Aussi de quoi écrire sur votre contenant : un marqueur, un correcteur, des étiquettes … pour indiquer la variété que vous venez de semer car ça serait bien au moment de planter, de savoir si c’est un futur pied de tomates cerises ou de cœur de bœuf, non ?

Le choix dans la date

Le semis doit se faire entre fin février et début avril. Fin février pour les plus optimistes qui espèrent planter leurs tomates fin avril début mai. Début mars dans la plupart des cas et début avril pour les retardataires, mais je n’ai jamais essayé aussi tard :) Je vous conseille de choisir la date en fonction de la lune, effectuez vos semis en lune ascendante de préférence, ils lèveront plus vite, mais si vous ne pouvez pas, ça poussera quand même. Prévoyez que le semis lèvera en 5 à 7 jours, il vous faudra donc être présent durant cette période pour retirer le couvercle et/ou arroser un peu car le semis doit rester chaud et humide ! Evitez donc de semer la veille de partir en congés, patientez jusqu’à votre retour.

Passons maintenant à la pratique : le semis !

{EMPLACEMENT PUB}
 

Laissez un commentaire