03-2013
01

Bichonnez vos fraisiers

Publié par Thierry, Catégorie : Amender et entretenir, Fraises, Méthodes et conseils

bichonnez-fraisiersDès les premiers beaux jours à partir du mois de mars ou un mois après la plantation, il faut préparer le fraisier à produire de belles fraises délicieuses. La fraise est gourmande en nutriments. Si le sol a été bien préparé, elle va y trouver tout ce qu’il faut pour bien démarrer mais elle est en place depuis un an ou plus, si le sol a été épuisé et pas amendé, il faut palier à toute carence … Dans la mesure du possible, limitez-vous au compost qui contiendra tout ce qu’il faut mais exceptionnellement vous pouvez vous autoriser l’usage d’engrais naturel, spécial fraisiers, vendus dans le commerce, de sang séché… N’en abusez pas si vous espérer que vos fraises restent parfumées.

Désherbez et nettoyez les fraisiers

Équipés de genouillères (en tout cas ne restez pas debout, ménagez votre dos), de gants pour le désherbage (pour les mains fragiles et ceux qui arrivent toujours à se planter un truc dans le doigt !), d’un couteau solide, d’un bac pour récupérer les mauvaises herbes, travaillez de préférence sur la terre humide, il sera plus facile de retirer les mauvaises herbes. Scrutez bien autour de chaque plant, soulevez les feuilles, arrachez tout ce qui n’appartient pas au fraisier ainsi que les feuilles mortes et malades du fraisier.

Amendez les fraisiers

Déposez quelques poignées de l’amendement prévu pour vos fraisiers : compost, engrais spécial fraisier, corne broyée, etc … autour de vos fraisiers, sans excès. Faites le pénétrer dans la terre à l’aide d’un griffe, sans gratter trop près du fraisiers, vous risqueriez de lui arracher quelques racines. Aplanissez au mieux sans trop tasser.

Paillez vos fraisiers

Le paillage va permettre de conserver un peu de fraîcheur autour du pied, car même si on dit que les fraises n’aiment pas avoir les pieds dans l’eau, ça ne veut pas dire qu’elles n’aiment pas l’eau, seulement que les racines n’aiment pas baigner dans une terre détrempée. Le paillage va aussi permettre de protéger vos fraises du sol. Choisissez donc un paillage sain, évitez l’herbe de tonte qui va pourrir. Personnellement j’ai testé la paille de lin, c’est très bien, propre, mais juste un peu cher… Répandez suffisamment de paillage pour ne plus voir la terre, à partir du pied, tout autour. Ensuite passez en revue chaque pied pour épousseter les feuilles qui seraient restées coincées dessous.

Attendre les fraises

En début de saison, nul besoin d’arrosage. Mais en cas de sécheresse, n’hésitez pas à arroser un peu tout de même. Si vous voyez quelques mauvaises herber pointer le bout de leur nez, arrachez les et replacez le paillage, vous éviterez des gros travaux pour la suite de la saison.

 

 

{EMPLACEMENT PUB}
 

Laissez un commentaire